Panoramiques QTVR

Présentation

Panoramiques de 180 , puis 360 ... horizontal, et si on y rajoutait l'espace vertical ?
C'est possible ! mais le résultat affiché à plat en 2D, à l'écran ou sur le papier n'a pas le rendu de la réalité.

Le QTVR ou réalité virtuelle permet d'afficher cette image, en simulant la réalité. Vous avez certainement déjà vu sur internet de quoi il s'agit, l'exemple parle mieux que les mots :

Cliquez à l'intérieur de l'image et en tirant dans un sens ou dans un autre, on visualise la scène comme si on y était ... en tournant la tête !
Si vous désirez voir de superbes Qtvr, visitez le site de Laurent Thion.

Pour faire ce genre de panoramique (réservé à l'internet ou des présentations multimédia), 3 étapes importantes :

1_ Prise de vue de la totalité de l'espace,

3_ Assemblage,

2_ Création du VR par logiciel spécialisé,

Le but  de cette page est de vous présenter la méthode la plus économique, accessible à tous, sans investissement autre que personnel, patience et longueur de temps ...
N'étant pas le grand expert de cette spécialité, la description restera simple.

Prise de vue

Le matériel de l'auteur est décrit sur la page panoramique par assemblage.
La méthode est identique, avec en plus une prise de vue panoramique de l'espace supérieur et inférieur.
Vérifier si votre objectif va vous permettre de faire l'espace supérieur (ou inférieur) en 1 passe, ou bien s'il va falloir en faire une deuxième, et donc alourdir cette étape.

Calculer le champ de votre objectif en vertical suivant les indications de la page panoramique par assemblage.
Par exemple, l'Olympus 5060 avec son convertisseur donne 83° en horizontal (6 photos pour 360) et 67° en vertical. Il s'agit de couvrir 180 en un minimum de passe, soit 3 ! Mais la marge est juste, à peine 7°, il faudra dans ce cas viser juste pour l'inclinaison.

Avec cet objectif, il s'agit donc, de prendre le pano à l'horizontale, l'espace inférieur (inclinaison de 60° vers le bas) et l'espace supérieur (inclinaison de 60° vers le haut), en 6 images , soit 18 au total.
Avec un objectif de 28mm, il faudra passer à 5 passes de 8 photos, soit 40 ... pensez à l'assemblage qui va suivre ... ! ici le grand angle est vraiment nécessaire !

Pour la prise de vue, idem description précédente : pied et appareil de niveau, mesure de l'exposition, passage en manuel, balance des blancs fixe, et c'est parti pour les 18 photos !
Cette étape prend un certain temps, et la lumière peut changer notablement, comme ici un nuage de pluie est arrivée, et le sol s'est retrouvé plus sombre que le reste. La magie du logiciel d'assemblage va permettre d'atténuer ces différences.

Il va falloir assembler tout ça !

Assemblage

On utilisera pour cet exemple le logiciel PTgui.
La première partie est identique (voir panoramique par assemblage).
La suite est plus corsée ! il va falloir travailler en manuel et accrocher toutes les images entres elles.

Si l'on numérote les images ainsi
 7   8   9  10 11 12
 1   2   3   4  5   6
 13 14 15 16 17 18
les 1 à 6 sont assemblés automatiquement.

Avec "Control Points", définir manuellement les points de contrôle.
Prendre 7 et 8 , définir au minimum 3 points de contrôle, continuer avec 8 et 9, puis 9 et 10 , 11 et 12,
Les images ont des orientations très différentes, et il faut chercher avec minutie les points possibles.
Accrocher maintenant ces images à la partie inférieure : 7 et 1, 8 et 2, 9 et 3, 10 et 4, 11 et 5, 12 et 6,
Idem avec la partie inférieure, également ne pas oublier de faire le tour et d'attacher les premières avec les dernières.

La fenêtre panorama editor vous donne le résultat attendu.

 Lancer la génération, c'est fini !

Votre panorama à un défaut : le pied ... ! il n'a pas disparu et est un peu disgracieux.
Ce petit défaut peut être corriger sous Photoshop avant l'assemblage, en travaillant les 6 images inférieures, 2 par 2.
Celles ci se chevauchent et comme la prise de vue est différente, on peut avec le tampon restituer les parties cachées d'une image sur l'autre..
Il faudra incliner à chaque fois une des 2 images (de la valeur de la rotation, ici 60°) pour tamponner, puis la remettre droite en fin de travail. De cette façon on arrive à supprimer totalement le trépied ... mais pas les ombres, comme ci dessous :

Réalité virtuelle

Le Qtvr est une création de Apple. La fonction de création de Qtvr est intégré dans les logiciels panoramiques destinés aux professionnels. Les logiciels permettant de générer du Qtvr gratuitement sont rares.
Heureusement il existe PanoCube pour les amateurs !

Télécharger les fichiers, les dézipper dans votre répertoire de travail, où se trouve votre panoramique.
Rechercher sur votre Pc un exécutable des panotools (avec PtGui vous avez installé les panotools) intitulé PTSticher.exe, copier le dans le répertoire, puis avec la souris faites le glisser sur PanoCube.exe.

Vous êtes prêt pour réaliser votre panorama Qtvr.
Avec votre souris, faites glisser votre image (en jpg) sur PanoCube.exe

Quelques fenêtres de travail s'affichent, patienter quelques instants (fonction de la puissance de votre machine).

PanoCube génère 2 fichiers : votrepano.mov et votrepano.htm
Le premier est lisible directement avec QuickTime, logiciel gratuit d'Apple disponible sur get quicktime
Le second lisible dans votre brouser internet habituel (utilise un plugin sans installation).

La version QuickTime est plus fluide, par exemple :  Forêt de Crécy (1,1 Mo)

Taille de l'image : le fichier script.txt défini plusieurs paramètres, dont la dimension de la fenêtre, vous pouvez ainsi monter jusqu'a 800x600.

Bonne réalisation !