Films panoramiques et scanner Nikon Coolscan V

Présentation

Comment scanner ses films de l'Hasselblad Xpan (ou H202, S3, Noblex135) avec un Nikon Coolscan 5 ?
Ces quelques lignes devrait vous aider à mener à bien cette opération délicate.

Le scanner Nikon Coolscan V

Le Nikon Coolscan 5 est fait pour scanner le format 24x36 , et malheureusement pas le format 24x65 de l'Xpan !
Quel dommage ! Ce scanner fourni des scans d'excellentes qualités. Il est de taille réduite et se case facilement sur le bureau, à la différence d'un scanner à plat plutôt encombrant.
Comment faire ? Plus d'un utilisateur d'Xpan , d'Horizon ou Noblex se sont posés la question.

Son interface n'est pas très ergonomique et son utilisation ne coule pas de source !
Cette page est là pour tenter de montrer la méthode utilisée par l'auteur, et vous mettre sur les rails.

La méthode est basé sur l'utilisation de l'avaleur de film : cet interface permet de se passer de la manipulation fastidieuse des films, surtout que le passe vue Nikon est fragile et très compliqué à utiliser !

Développement et classement des films

Faites faire le développement de vos films si possible chez un professionnel, demandez un développement en bande
Découper vos films par 3 images pour les ranger dans des feuilles de classement (Panodia) : cela fait 7 x 3 images = une feuille de rangement par film.
Attention : les films ne comportant qu'une seule image risquent d'être trop court pour l'avaleur de film.

Pour repérer et nommer vos futures images , voici une méthode de nommage :

  1. Nommer votre film en fonction du type : C couleur 24x36 , NB noir et blanc , P panoramique ...
  2. Numéroter vos films de 1 à n , et par année : 00 à 99 par exemple (si vous faites moins de 99 films par an) et 02 pour 2002.
  3. Numéroter vos images sur votre feuille de rangement : numéro de ligne de rangement : de 1 à 7 , numéro de colonne : de 1 à n (1 à 3 pour le panoramique)

Par exemple : P021573 sera un panoramique fait en 2002 , 15 ième film de l'année , rangée 7 (bas de la feuille) et 3 ième (et dernière) image .
Vous saurez ainsi retrouver le fichier ou le film correspondant facilement.

Scanner une image panoramique

Le principe consiste à scanner le film panoramique en 2 fois et de réaliser le raccord sous PhotoShop.

Préparation des paramètres de scan

Cliquez puis choisissez

Sur le scan de l'aperçu , l'appareil fera un réglage de la mise au point ainsi que de l'exposition.
Cette exposition restera mémorisé.

Cliquez puis choisissez

Très important , pour le scan des images panoramiques en 2 fois : désélection de l'exposition !
sinon l'exposition risque d'être différente entre 2 scan d'une même image et le raccord particulièrement visible !

Choisissez le type de film : puis le mode :

Ouvrez la palette d'outils 1 :

Le Nikon scanne jusqu'a 4000 dpi : réglage de la résolution de scan dans la fenêtre intitulé Recadrage (anciennement Détourage) :
 

L'interface Nikon propose la résolution d'entrée (résolution du scanner) et la résolution de sortie (l'imprimante) avec une fenêtre Résolution et une fenêtre Echelle, pas facile de s'y repérer ! 

Vous avez droit à 4000 dpi max => si résolution = 4000 votre échelle est de 100% , dans ce cas votre image imprimée sera bien petite, égale au format du film, on peut toujours la retailler sous PhotoShop.
Ici un 24x36 à 300 dpi, échelle 1333% (300x1333% = résolution de 4000dpi). L'image fera sur l'imprimante 13x20 pouces (30x45 cm).

Si vous désirez scanner pour de l'impression papier de qualité, prenez comme ici une résolution de 300 dpi (résolution classique pour impression pro) et une échelle maximum, sinon diminuez l'échelle pour une taille fichier et format de sortie à votre convenance.

Choisissez la fenêtre ICE :
N'hésitez pas, cette fonction supprime toutes les poussières ... et des heures de travail au tampon !
Par contre à supprimer impérativement si votre film est un Noir et Blanc non chromogénique.

Sauvegarder vos réglages (important !) :

puis choisissez un nom descriptif facile à reconnaître .

On peut enfin passer au scanning ! 
Deux cas : soit l'image est l'extrémité de la bande , soit elle est au centre de la bande (bande de 3 images).

Scanning film

Cas de l'image à l'extrémité de la bande
    Première partie

Faites un rappel de vos réglages à chaque nouveau film, le scanner raz les réglages.
 

Introduire votre film dans l'avaleur de film , puis faire un aperçu
Le scanner tente de déterminer le nombre d'image(24x36) de la bande, réalise les réglages de l'aperçu, et donne une imagette.

Ajuster l'imagette par les outils de présentation si nécessaire :

 
Ce sera toujours ça de moins à faire plus tard.

Si l'imagette vous donne satisfaction , vous pouvez scannez(avec ICE) :

Patientez quelques instants

Le Nikon n'est pas très rapide , mais pas trop lent non plus. La fonction ICE augmente le temps de traitement, les diapositives sont toujours plus rapide à scanner que les négatifs.

Deuxième partie

Il s'agit maintenant de scanner la 2 ième partie du film.

Pour information , la sélection des numéros d'images se cache ici :

En restant sur le premier numéro, ajuster l'offset en ajoutant +110 pour un film Xpan , ou +90 pour un film H202 :

Cette valeur permet de déplacer le scan sur la 2 ième partie du film afin d'avoir 2 images qui se chevauchent.
A nouveau (sans faire Aperçu ni rappel réglages ! )

Regarder votre travail (caché derrière l'interface) : Les 2 images doivent correspondre et permettre après collage d'en faire une seule.

Parfois le scanner se positionne différemment en fonction de l'analyse initiale de la bande , et là il faut tâtonner avec l'offset : sachez qu'un 24x36 fait environ 110 sur l'échelle de l'offset.

Cas de l'image au milieu de la bande
Le scanner à l'avantage (par rapport au Coolscan 4) de se caler sur l'image suivante !

    Première partie
       XPAN : Choisissez l'image numéro 2
       H202 : Choisissez l'image numéro 3
           et rappel des réglages
   Deuxième partie
        Idem , ajouter 110 (ou 90)

Pour la dernière image , il est conseillé de retourner le film et de refaire les manip précédentes.

Enregistrement des travaux

Dans "fichier" choisissez "enregistrer sous" :


Donnez un nom simple facile à retrouver sous PhotoShop... garder le numéro par défaut.

Il ne reste plus que (!) la découpe et le collage sous PhotoShop page suivante !